Les Grandes Grenachières d’Hippolyte – Rouge 2020

Une sélection faite dans nos grenaches centenaires et un beau millésime vous permettrons d’apprécier ce grand vin de Châteauneuf-du-Pape. La plénitude selon Simian, à déguster seul ou bien accompagné, au coin du feu.

46,0094,50

Quantity

Vendu par carton de 6 bouteilles. Les prix incluent la TVA mais pas les frais de livraison.

AB_HD
logo-demeter

Vignoble & vinification

Assemblage : 95% grenache noir et 5% syrah
Surface : quelques très vieux pieds de grenaches noirs plantés par Hippolyte Serguier sur les terroirs Nord de l’appellation
Âge moyen des vignes : 80 ans
Sol : argilo-calcaire à galets roulés
 

Tri manuel, égrappage, mise en cuve, fermentation spontanée par levures indigènes de 25 à 32°C, avec pigeages quotidiens, 5 délestages, 27 jours de macération avec bâtonnages quotidiens, décuvage, fermentation malo-lactique. Élevage en cuve béton seulement, mise en bouteilles très précoce afin de préserver la richesse fruitée et réglissée du vin.

Dégustation

La robe est profonde, grenat à reflets pourpres. Le premier nez est très riche, intense et poivré, et laisse vite place à des notes de griottes, de cacao, de mûre et de pomme au four. La bouche est dense, puissante et équilibrée. Les tanins sont fins, ciselés et fondus et on note un vin parfaitement mûr, sur les fruits noirs et le moka, qui sait rester frais et croquant pour exprimer une grande finesse et une grande persistance en finale.

Service & accords

Ce Châteauneuf du Pape d’exception est un grand vin de dégustation à apprécier dès ses premières années, seul, pour le plaisir, avec des viandes corsées ou des légumes rôtis et pendant 15 ans ; servir à 16/17°C.

Presse

94/100 – James Suckling

« Un Châteauneuf exceptionnellement parfumé avec un nez très floral ! Très élégant, cet arôme persiste en filigrane sur le palais. Puis les tanins arrivent, une note de réglisse apparaît, et la minéralité se déploie jusqu’à une finale longue et caractéristique. 95% de ce vin est du grenache planté entre 1880 et 1948. » (traduit de l’anglais)

95/100 – Jeb Dunnuck

94/100 – The Wine Cellar Insider (Jeff Leve)

« On retrouve une pointe d’acidité volatile qui peut plaire ou déplaire, des parfums de garrigue, de prunes et de réglisse au nez. Rond, gras, riche et concentré, le vin est bien meilleur sur le palais, avec une belle longueur, du fruit rouge, de la craie, du sel et une touche de cacao sur le fond. » (traduit de l’anglais)

Vous aimerez peut-être aussi…