Jocundaz – Rouge 2021

Bouquet d’épices et petits fruits noirs, bouche ample, équilibrée et tanins soyeux, le Jocundaz rouge est le fier représentant de notre savoir-faire et des terroirs du Massif d’Uchaux. À boire, ou à garder pour les plus patients.

13,5030,00

Quantity

Vendu par carton de 6 bouteilles. Les prix incluent la TVA mais pas les frais de livraison.

AB_HD
logo-demeter

Vignoble & vinification

Assemblage : 70% grenache noir et 30% syrah
Surface : 4 hectares au pied du versant sud du Massif d’Uchaux
Âge moyen des vignes : 35 ans
Sol : parcelle à flanc de coteaux au sol à structure sablo argileuse issu de grès siliceux calcaire du crétacé supérieur.
 
Récolte manuelle des raisins, Grenache et Syrah sont récoltés à pleine maturité phénolique et séparément. Egrappage, foulage puis mise en cuve béton maintenue à 22°C puis 25/27°˚C. Levurage indigène, macération totale d’environ 20/24 jours avec pigeages quotidiens et délestages 4 fois par semaine en phase fermentaire, batonnage quotidien pendant la phase de macération qui suit. Décuvage, pressurage pneumatique, 2 soutirages dans les 3 jours suivants, fermentation malolactique, soutirages puis assemblages. Elevage en cuve béton de 14/16 mois, puis filtration légère et mise en bouteilles.  

Dégustation

Une forte dominante de grenache noir mariée à de la syrah donne à cette cuvée une belle robe grenat intense à reflets brillants. Le nez est riche, avec de belles notes de fruits rouges frais, de griotte, mêlées à des notes épicées de girofle, ainsi qu’à des notes de garrigue, de thym. La bouche est ample, les tanins sont fondus, ronds, accompagnant un milieu de bouche charnu et gras ; en finale, on note un vin persistant, sur des notes d’épices douces et de fruits rouges.

Service & accords

Il accompagnera un tian de légumes aux épices, une côte de bœuf, un gigot d’agneau aux herbes, un ragout de lentilles au romarin, des gibiers rôtis.

Servir à 16/17°C. Ouvrir dans les 6 ans.

Presse

Millésime 2020
92/100 – James Suckling

« Un nez saisissant, de laurier, de poivre noir, une abondance de notes de cerise et de fruits des bois. Malgré ses 14,5% d’alcool, il reste frais et concentré avec d’élégants tanins secs, et une flopée de notes minérales, d’herbes, très longues , pour un final très frais. » (traduit de l’anglais)

1 étoile au Guide Hachette

« Friand de bout en bout, on aime le nez allègre et franc, sur les fruits rouges croquants patinés d’une touche de garrigue. Le charme de ce « villages » vient aussi de sa bouche souple, pulpeuse, dotée d’une sucrosité appétente et appuyée sur des tanins discrets. Un rouge digeste et savoureux, déjà à point. »

Vous aimerez peut-être aussi…